Un lieutenant-colonel respecté témoigne contre Trump dans l’affaire ukrainienne

Un membre du Conseil national de sécurité est devant la commission du Congrès, à huis clos. Il va probablement confirmer ce qui s’est dit jusque-là au sujet de la conversation de Donald Trump avec son homologue ukrainien. C’est la première fois qu’un témoin direct de l’échange témoigne.

Le lieutenant-colonel Vindman fait partie des rares personnes à avoir écouté directement le fameux échange téléphonique du 25 juillet dernier. Ce mardi matin, il s’est présenté au Congrès dans son uniforme militaire et contre les directives de la Maison Blanche qui l’avait appelé à ne pas coopérer.

Les médias américains se sont procuré une copie de son intervention. Le lieutenant-colonel raconte comment, au fur et à mesure il s’est inquiété des agissements de l’administration sur l’Ukraine.

En tant qu’expert sur le dossier, il siège au Conseil national de sécurité et participait aux réunions traitant de cette zone. Il se souvient notamment d’une rencontre à la Maison Blanche avec une délégation ukrainienne où Gordon Sondland, ambassadeur auprès de l’Union européenne, a commencé à évoquer la nécessité d’une enquête sur Joe Biden.

Source:Loubna Anaki/RFI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com